Broyeur de végétaux : Votre guide complet et nos conseils

“Le plus magnifique des paysages se forme une fois qu’on laisse la nature prendre les devants…”

Certes, cela est tout à fait vrai dans un sens.

Mais d’un autre côté, les mauvaises herbes, les branches, ou autres déchets végétaux envahissants, et qui ne permettent pas d’avoir un jardin bien entretenu, ne sont pas très agréables non plus !

Un jardin qui devient un peu trop grand, n’est pas très attrayant, et ne permet pas d’en profiter pleinement.

C’est à ce moment-là qu’arrivent les fameuses étapes de taillage, désherbage, nettoyage, etc.

De manière générale, tout ceci génère une quantité de déchets importante qui devra être éliminée par la suite.

Non seulement, c’est encombrant, mais ce n’est pas non plus simple à gérer !

Et c’est là qu’interviennent les broyeurs de végétaux que beaucoup de jardiniers connaissent très bien.

Mais si ce n’est pas encore votre cas, ce guide très complet sur les broyeurs de végétaux vous apportera toutes les informations qu’il vous faut pour vous débarrasser de tous les déchets végétaux de votre jardin.

Au sommaire afficher

Alors, qu’est-ce qu’un broyeur de végétaux ?

Il s’agit tout simplement d’une machine particulière qui peut être thermique ou électrique et qui permet de “broyer” plus facilement les déchets végétaux.

Elle est également appelée une déchiqueteuse de végétaux, et grâce à cela, il devient plus simple de limiter la quantité de déchets végétaux qui peuvent s’accumuler dans un jardin lorsqu’on le nettoie.

Très utiles pour les paysagistes et les jardiniers, les broyeurs de végétaux sont aussi très prisés par les particuliers pour notamment désencombrer leur jardin des branches et autres feuillages.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Même s’il existe plusieurs modèles de broyeurs de végétaux, le principe de fonctionnement est assez similaire et simple dans l’ensemble.

La plupart de ces machines sont équipées de dents ou de lames qui vont tournoyer lorsque la machine est mise en marche, et c’est ce mouvement, qui va réduire en morceaux les branchages, le bois ou encore les feuillages.

À noter toutefois, qu’en fonction du mécanisme employé ou du modèle de broyeur de végétaux, les déchets peuvent soit être réduits en poudre soit en morceaux un peu moins fins.

Quelle est l’utilité d’avoir un broyeur de végétaux ?

“Un broyeur de végétaux est très pratique en termes d’utilisation et accessible pour ce qui est du prix.”

Globalement, en investissant dans un broyeur de végétaux, on fait également le choix de protéger l’environnement tout en ayant un bon système de compostage.

Ce n’est bien évidemment pas tout, avoir un broyeur pour son jardin facilite aussi le broiement des déchets et offre plusieurs autres avantages.

broyeur vegetaux

Une bonne réduction des déchets végétaux

« Le fait de brûler les déchets végétaux n’est absolument plus toléré. »

En France, ce type de procédé est interdit, et dans la plupart des villes ou agglomérations, des mesures sont prises afin de bannir cette pratique.

Non seulement, cela peut être très dangereux pour la santé humaine, mais le risque d’incendie est également plus élevé.

C’est pour cela, qu’utiliser un broyeur de végétaux est très recommandé, puisque tous les inconvénients mentionnés plus haut sont éliminés.

En plus de cela, le broyeur de végétaux offre un résultat bien meilleur !

Écologiquement parlant, le broyeur de végétaux est avantageux

Il faut savoir qu’un broyeur de végétaux n’est pas nuisible pour l’environnement, puisque la machine n’apporte aucun gaz toxique ou de grosses fumées.

D’un autre côté, il s’agit d’un bon moyen d’obtenir de l’engrais naturel, parce qu’une fois que le broyeur de végétaux a fait son travail, il est tout à fait possible d’utiliser le broyat obtenu, pour faire du compostage ou du paillage.

Et cela, est intéressant pour enrichir le sol d’un jardin !

En effet, en broyant les végétaux, cela apporte de nombreuses vertus à un jardin notamment pour les raisons suivantes :

  • La structure du sol qui est plus enrichie ;
  • La couche supérieure du sol qui est protégée et qui ne durcit pas ;
  • L’humidité qui est préservée, ce qui signifie que l’on fait des économies d’eau ;
  • Une nette réduction des mauvaises herbes, ce qui implique moins de travail pour ce qui est du désherbage ;
  • Enfin, cela ramène plus d’éléments nutritifs naturellement au sol ;

Tout cela indique qu’un broyage régulier des végétaux est extrêmement bénéfique et qu’il ne faut pas priver son jardin de cela.

Moins d’efforts et moins de temps en matière d’entretien

“Entretenir un jardin, demande des efforts physiques importants, mais aussi pas mal de temps.”

Rien que pour tailler des haies, des arbustes et autres, il faut puiser beaucoup d’énergie.

Après cela, la tâche encore moins amusante arrive, et il s’agit du ramassage de tous les déchets dans de grands sacs poubelles pour ensuite les ramener à la déchetterie.

N’oublions pas non plus qu’il faut habituellement un véhicule adapté ou parfois même une remorque pour transporter tout cela.

Et il faut faire cela à chaque fois ! Du moins, aussi, souvent, qu’il en sera nécessaire.

Nous sommes donc d’accord que cela ne s’apparente pas à une partie de plaisir, et pourtant, ce sont des étapes indispensables pour avoir un beau jardin.

Ainsi, un broyeur de déchets sera utile, parce qu’il permettra de gagner du temps pour la partie « élimination des déchets » en tout cas. 

Et comme, nous l’avons indiqué plus haut, cela comporte des avantages puisque l’on obtient du compostage pour entretenir le sol du jardin.

Un broyage rapide

Gagner du temps dans l’entretien d’un jardin est un point positif, et ce qui l’est encore plus, c’est que de manière générale, le broyage de végétaux se fait très rapidement également.

Toutefois, en fonction du modèle et de la marque choisis, le temps de broyage peut varier, mais cela reste plutôt raisonnable.

Ce qui signifie que dans tous les cas, il sera plus rapide et plus simple d’utiliser un broyeur de végétaux.

En ce qui concerne le bon modèle qu’il faut choisir, il conviendra avant-tout de prendre en considération ses besoins et attentes.

Une utilisation ultra simple

En termes d’utilisation, un broyeur de végétaux n’est pas plus compliqué qu’un taille haie ou tout autre machine.

Quoiqu’il en soit, la notice d’utilisation est offerte à l’achat !

Les fournisseurs sont aussi généralement très disposés à donner des conseils quant à l’emploi de la machine.

Ou alors, il existe plusieurs tutoriels en ligne gratuits et qui sont produits par des experts dans ce domaine.

En résumé, vous l’aurez compris, un broyeur de végétaux offre plusieurs possibilités en matière de l’obtention de broyat, qui pourra être utilisé pour du compostage et du paillage.

broyeur bosch

Tout ce qu’il faut savoir sur les différents types de broyeurs de végétaux

“Il y a plusieurs systèmes de broyage et chacun a une performance bien spécifique et le coût peut être plus ou moins varié en fonction de celui-ci. »

Les broyeurs de végétaux sont notamment classés en trois grandes catégories :

  • Les broyeurs électriques qui sont très utilisés par les particuliers ;
  • Les broyeurs thermiques qui sont plus adaptés aux professionnels ;
  • Les broyeurs manuels

Parmi la catégorie des broyeurs électriques, il y a également plusieurs modèles comme :

1. Les broyeurs à disques porte-lames

Ce type de broyeur possède des lames, ou des couteaux qui sont fixés à un disque tournant et qui a une vitesse de plus de 2 000 tours par minute.

Ce qui permet de couper très rapidement les branchages ayant un diamètre de 3,5 cm, et les feuillages souples en morceaux très rapidement.

Le broyeur à disque porte-lame est adapté au petit jardin faisant moins de 300 m2 et qui ne possède pas de grands arbustes à bois dur.

Il peut toutefois être utilisé pour de plus grandes surfaces.

Les avantages :

Avec ce type de broyeur, il est plus simple et rapide de fabriquer du compostage, puisque le broyat que l’on obtient est très fin.

Étant généralement peu coûteux, il s’adapte aussi aux matériaux un peu plus mous comme les branches vivaces, et les lames sont pour la plupart du temps réversibles.

Les désavantages :

En termes d’inconvénients, il faut savoir qu’un broyeur à disque porte-lame ne possède pas la fonctionnalité d’inverser le sens de rotation du disque.

Cela signifie donc qu’il faudra faire quelques petites manœuvres en cas de bourrage. C’est-à-dire, débrancher complètement l’appareil afin de libérer le disque.

À noter que cela peut être évité en équilibrant les déchets durs et mous.

En fonction de la marque achetée, il sera parfois nécessaire d’utiliser un poussoir pour faire passer les branches dans la goulotte d’approvisionnement.

Il conviendra donc de s’en procurer un.  

Aussi, le broyat n’est pas toujours broyé très finement, même si le résultat reste plutôt qualitatif.

Deux autres points qui peuvent déranger, c’est qu’il est plus bruyant que d’autres systèmes, et qu’il y a un fort risque de projection.

Toutefois, en se munissant des bons équipements et en respectant certaines consignes d’utilisation, cela ne pose pas trop de problèmes.

2. Les broyeurs à rotor

Faisant toujours partie de la catégorie des broyeurs électriques, le rotor a la particularité d’utiliser des lames de compression pour réduire les déchets végétaux en broyat.

Ce qui indique que le broyat n’est pas très fin et qu’il prend un peu plus de temps pour se décomposer.

Il est toutefois plus silencieux et peut broyer des branchages de diamètre plus important malgré un débit de coupe de 40 tours par minute seulement.

De même que le broyeur à disque porte-lame, il faut utiliser un poussoir pour faciliter la descente de certains branchages. Cependant, il accepte des branches d’un diamètre de 5 cm.

Ce type de broyeur convient parfaitement au jardin avec une superficie pouvant aller jusqu’à 500 m2 et qui possède de grands arbustes.

Les avantages

Le broyeur à rotor est plus silencieux et il est également possible d’inverser le sens de la rotation en cas de blocage.

Il y a moins de risques d’éjections et malgré un broyat plus grossier, il reste tout de même très utile pour le paillage.

Les désavantages

Il y a plus de risque de bourrage surtout avec des végétaux mous et la machine est plus lente que d’autres modèles.

3. Le broyeur à turbine

Le broyeur à turbine quant à lui est assez similaire au broyeur à rotor, si ce n’est qu’il est moins sensible au bourrage.

Il s’adapte également à des jardins d’une plus grande superficie, des bois plus durs, des haies denses et des branches avec un plus gros diamètre.

Les avantages

Malgré une fonctionnalité plutôt similaire au broyeur à rotor, le broyeur à turbine est toutefois plus performant et correspond parfaitement à de plus gros travaux.

Il y a également moins de risques de bourrage avec la machine.

Les désavantages

Le plus gros inconvénient, c’est qu’il est plus coûteux en termes de prix.

Le broyeur à moteur thermique

La deuxième catégorie de broyeur de végétaux est celle à moteur thermique.

Il convient plus particulièrement aux professionnels puisque les moteurs sont expressément conçus pour effectuer de plus longues heures de travaux.

Ce type de broyeur est très adapté pour les jardins ou les grands vergers qui ont une superficie de 1 000 m2 et qui ont de grands arbres plus robustes et anciens.

Les broyeurs à moteur thermique peuvent être soit à rotor ou à turbine, et ils fonctionnent avec de l’essence.

Les avantages

Ce type de broyeur est plus puissant et se prête bien à de gros travaux.

Il peut également être utilisé n’importe où grâce à son alimentation à l’essence.

Les désavantages

Bien évidemment, ce type de matériel coûte plus cher à l’achat, et son poids est aussi plus lourd.

Toutefois, il est considéré comme étant moins écologique parce qu’il fonctionne à l’essence.

Il nécessite également plus d’entretien qu’un broyeur de végétaux électrique.

Les broyeurs manuels

Enfin, nous avons les broyeurs manuels qui fonctionnent à la main à l’aide d’une manivelle et qui sont équipés de lames et de contre-couteaux.

Ce type de broyeur est évidemment plus fatiguant à l’utilisation et ne peut broyer que des végétaux fins.

Ils sont majoritairement utilisés pour broyer certains types de végétaux tels que les broussailles, les vivaces ou les chaumes de graminées.

Malgré son poids assez conséquent ainsi que le prix plus cher, les broyeurs manuels s’avèrent être assez respectueux de l’environnement.

Quels autres éléments faut-il prendre en considération pour choisir le bon broyeur de végétaux ?

Avant d’investir dans un broyeur de végétaux, il faudra également considérer d’autres facteurs afin de bien l’adapter à ses besoins.

Le coût d’un broyeur de végétaux

“Sur le marché actuel, il est possible de trouver plusieurs modèles de broyeurs de végétaux à des prix assez bas, et certains modèles plus avancés peuvent être un peu plus élevés en termes de prix.”

En effet, le prix fait partie des facteurs à prendre en considération en investissant dans un broyeur de végétaux, et certains éléments comme la marque, le modèle et le fournisseur peuvent faire que le prix sera différent. 

Plus la qualité sera meilleure lorsqu’il s’agit de sa puissance et de sa capacité, plus le coût augmentera automatiquement. 

Cependant, il faut noter que ce genre d’achat représente souvent “un bon investissement à long terme”.

Il reste tout de même impératif de choisir le bon fournisseur.

D’autre part, l’achat d’un broyeur de végétaux permet de réduire d’autres coûts liés à l’entretien d’un jardin, comme par exemple, l’achat de sacs-poubelle, ou encore le carburant pour aller à la déchetterie. 

Un autre point non-négligeable, c’est que la machine va durer sur une longue période.

Ainsi, il faut compter un minimum de 100 à 1000 euros pour des broyeurs électriques et cela peut même varier entre 500 et 2500 euros pour de grandes marques ou des modèles thermiques.

En ce qui concerne les marques, vous pouvez trouver des broyeurs de végétaux dans des références très connues comme Oregon, Bosch, Ryobi, Feider, Einhell ou encore Makita.

Ces marques proposent des broyeurs végétaux autant pour les jardiniers amateurs que des professionnels.

Pour la plupart, ils sont disponibles dans de grandes enseignes spécialisées comme Leroy Merlin, et l’avantage lorsque vous commandez en ligne, c’est que bien souvent, la livraison est gratuite.

Certains modèles sont même équipés d’un moteur Honda ou encore Briggs & Stratton.

La résistance du matériel

Il s’agit d’un point absolument nécessaire pour ce type de matériel.

En effet, broyer des déchets verts requiert généralement à ce que la machine soit d’une robustesse et d’une solidité hors pair.  

Mais de manière générale, lorsque l’on se réfère aux bons fournisseurs, il ne devrait pas y avoir de souci de ce côté-là.

En plus, ils proposent habituellement une bonne garantie pour vous protéger en cas de problème.

Considérer la puissance et le type d’alimentation du broyeur de végétaux

La puissance et le type d’alimentation sont deux éléments qui doivent être considérés lorsque l’on choisit un broyeur de végétaux.

Un broyeur électrique nécessitera obligatoirement une prise murale pour fonctionner, et ce type de modèle est souvent un peu moins puissant qu’un broyeur thermique.

Il faut en moyenne compter une puissance minimale de 2200 w pour avoir un résultat correct.

Quant au broyeur manuel, il faudra se procurer de l’essence pour remplir le réservoir.

En outre, peu importe le modèle choisi, il conviendra de voir d’autres critères comme :

  • Le système de découpage ;
  • Le diamètre de branche autorisé ;
  • Le type de broyat ;
  • La vitesse de sortie du broyeur de végétaux.

La récupération du broyat

Certains appareils possèdent un bac de ramassage pour récupérer les broyats, et si cela fait partie des accessoires fournis lors de l’achat, c’est un très bon avantage.

Les modèles à disque porte-lames qui ont la goulotte d’évacuation vers l’avant, n’ont pas de système de récupération. Il conviendra donc d’utiliser une bâche ou un récipient pour récupérer les broyats.

En revanche, les broyeurs de végétaux à rotor ou à turbine ont pour la plupart un bac de récupération qui facilite grandement le travail. 

Il est même possible d’avoir des bacs transparents qui permettent de vérifier lorsqu’ils sont remplis.

Une utilisation simple

Ce critère est également à prendre en considération parce que ce type d’achat requiert en général un budget important.

Le but étant de gagner du temps à l’entretien d’un jardin, il sera donc important d’opter pour un broyeur qui est facile à utiliser.

Pour cela, il est intéressant de vérifier la position des boutons de commande ou encore de voir si l’appareil possède un inverseur de sens de rotation avant d’acheter un broyeur.

Ce sont des petits détails qui peuvent faire gagner du temps en cas de blocage de la machine.

Par ailleurs, en plus de tous les critères indiqués plus haut, il faut également voir les autres points ci-dessous :

  • Le système de montage, qui peut être plus ou moins simple et rapide à faire en fonction du modèle choisi ;
  • Le poids, qui varie également selon les modèles, mais surtout d’après le système utilisé et la puissance de l’appareil ;
  • La maniabilité de la machine, qui dépend en grande partie du poids et si elle possède des roues ou pas ;
  • L’espace de rangement, qui est très important puisque le garder à l’abri permettra d’avoir un broyeur de végétaux qui dure plus longtemps ;
  • La taille et la forme de la goulotte d’approvisionnement ou de la trémie, qu’il est préférable de prendre large ;
  • Enfin, il faut également voir si l’appareil possède un poussoir, ce qui va énormément rendre l’approvisionnement du goulot plus simple.

Comment utiliser efficacement un broyeur de végétaux ?

“Une bonne utilisation d’un broyeur de branches dépend du modèle choisi, ainsi de ce que l’on souhaite en faire.”

En général, les modèles thermiques qui sont plus bruyants conviennent bien aux régions rurales, tandis que les broyeurs électriques qui en fonction du modèle peuvent être plus silencieux, seront plus appropriés pour les régions urbaines.

Avant chaque utilisation, il faudra également bien vérifier qu’aucun objet organique ne soit bloqué à l’intérieur du broyeur, parce que cela évitera à la machine d’être endommagée.

Les broyeurs thermiques quant à eux nécessitent un temps de chauffage au démarrage avant de s’en servir.

Dans l’ensemble, utiliser un broyeur de végétaux n’est pas réellement compliqué, mais comme il peut être dangereux, il faudra simplement bien le manier et prendre certaines précautions.

Quelles sont les mesures à prendre en compte lors de l’utilisation d’un broyeur de végétaux ?

Peu importe le type de broyeur pour lequel on va opter, il sera indispensable de respecter certaines règles de sécurité.

1. Des équipements de protection

Ce type de machine peut rapidement être très dangereux pour soi-même et pour les autres lorsque certaines mesures ne sont pas prises.

C’est pour cela, qu’il sera important de se munir de l’équipement approprié lors de l’utilisation d’un broyeur de végétaux. Globalement, il faudra penser à s’équiper de gants, de lunettes de protection, de casques anti-bruit ou encore d’une visière contre les éventuelles projections de déchets.

2. Garder les enfants et les animaux loin de l’appareil

Cela va de soi, mais les accidents peuvent très vite arriver et protéger ses enfants et ses animaux de compagnie est un aspect primordial !

Nous entendons par cela, qu’il faut veiller à bien garder son broyeur dans un lieu non-accessible aux enfants et aux animaux de compagnie.

De même, lorsque l’appareil est en marche, il conviendra de le faire lorsqu’ils ne sont pas présents, ou du moins les éloigner.

3. Utiliser la machine au bon moment

Pour un particulier, l’utilisation d’un broyeur électrique conviendra parfaitement du moment que la superficie du jardin n’est pas trop grande.

Toutefois, qui dit broyeur électrique, dit forcément qu’il ne faudra pas l’utiliser lorsqu’il pleut et que le temps est humide.

Cela peut être très dangereux !

C’est également le cas, lorsqu’une rallonge électrique est employée. Il faudra impérativement que celle-ci soit totalement étanche. 

De même, lorsque la machine bloque ou que l’on soupçonne un souci de bourrage, il est conseillé de couper l’alimentation et d’attendre un moment qu’elle soit complètement à l’arrêt.

C’est uniquement à ce moment-là qu’il sera possible de manipuler le broyeur afin de le débloquer.

Cela évitera les risques d’être blessé.

4. Penser à l’entretien

“Un appareil bien entretenu offre de bons résultats et possède une durée de vie étendue. »

Afin de s’assurer que le broyeur de végétaux fonctionne parfaitement, il est important de vérifier les différentes pièces régulièrement.

Les pièces de coupe devront être aiguisées correctement pour avoir un bon résultat en termes de broyat.

En ce qui concerne, les broyeurs thermiques, ils nécessitent également d’être entretenus. Il faudra changer les filtres ou encore faire la vidange assez fréquemment.

Quelques conseils pour bien entretenir son appareil de broyage

Comme pour un peu tous les engins de ce genre, il faudra penser au nettoyage. C’est ce qui va préserver la qualité de son fonctionnement.

Pour cela, un chiffon en microfibre sec ou humidifié est idéal. On veillera aussi à ranger le broyeur branches dans un endroit sec, à l’abri de toute humidité.

De plus, il conviendra de vérifier que certains éléments comme les vis, les écrous et d’autres pièces de fixation soient bien serrés avant d’utiliser la machine. S’il faut contrôler les couteaux ou d’autres pièces après l’utilisation, il est préférable d’attendre que l’appareil refroidisse complètement avant de le faire.

Il sera également important de garder les aérations libres et d’enlever tous les dépôts qui pourraient causer des dommages au moteur ou même créer un incendie.

De même, faire des petites pauses de temps en temps lors d’une longue utilisation permet d’éviter les surchauffes.

Enfin, si la machine présente des défauts ou autres problèmes, il est préférable de la ramener chez le fournisseur pour profiter de la garantie, mais surtout de son expertise !

À noter que si l’on cherche à faire des réparations nous-même, en cas de soucis plus graves, il ne sera plus possible d’utiliser la garantie.

C’est sur ces notes que nous terminons ce guide sur les broyeurs de végétaux. 

Vous connaissez désormais tous les types de broyeurs, ainsi que la manière de les utiliser. Il ne vous reste donc plus qu’à bien définir vos besoins pour faire votre choix.